Sélectionner une page

ARTUNG ! Bordell

Exposition collective

1er octobre 2011
Rue de l’Hôtel-de-Ville 73
Chaux-de-Fonds

Quelques photos

Le collectif ARTUNG! va encore frapper. Vite, fort et de façon éphémère. Mot d’ordre des réjouissances artistiques prévues samedi
en face d’un cabaret chaux-de-fonnier: «Bordell!» Avec 2 ll. Tout est dans la nuance sémantique. Corinna Weiss, présidente de l’association: «On annonce un grand boxon en allemand avec un «Achtung» francisé. J’en ai marre des anglicismes!»

Graffitis, gravas et matériel de chantier jonchent l’emplacement choisi par ARTUNG! L’underground fait partie du concept. Et les imprévus aussi. S’il pleut, s’il neige, tant mieux, l’événement n’en sera que plus mémorable.

Source: extrait de l’article de l’Impartial du 28 septembre 2011

MANUEL PERRIN

«J’ai décidé de travailler dans la rue afin de créer un contact direct avec le spectateur. J’ai développé un travail sculptural lié aux graffitis et en lien avec le territoire. Toutefois, mon but premier reste de provoquer des interrogations là où on ne les attend pas.» Manuel Perrin fraîchement diplômé de la HEAD à Genève nous propose un cimetière de pierres tombales personnifiées sous la forme de stèles en béton qui à première vue, ne rappelle pas un cimetière mais nous questionne sur la représentation de la mort et notre rapport à celle-ci… «Ma démarche se veut quelque peu provocatrice. Bien que la mort soit un sujet sensible, je pense qu’il est important de l’aborder sans autocensure.»